Maman Lapin doit chaque soir préparer la pitance du lendemain midi de ses petits lapins, faute de cantine à l'école.

Certaines, la majorité des mamans préparent avec amour des petits plats mijotés qu'elles servent dans un thermos. Les plus organisées, ont prévu à l'avance les portions de la semaine et les stockent au congélo.

Maman Lapin est une fille désorganisée doublée d'une grosse paresseuse. Parce que qui dit thermos, dit vaisselle en plus. Et franchement, franchement..................... bin non merci.

Alors Maman Lapin tartine chaque matin. 2 sandwichs, 2 fruits, et hop le tour est joué.

Sauf que Maman Lapin en plus d'être désorganisée et paresseuse est pleine de scrupules. Alors pour améliorer l'ordinaire de ses petits lapins, de temps en temps, elle fait des mini quiches. Sans pâte hein, n'allez pas croire que...

Et elle en a fait mercredi dernier, elle a des petits moules parfaits pour ça, en silicone, pas besoin de les beurrer, et super faciles à laver.

Ca c'était le dressage du contexte et du décor, passons maintenant à l'intrigue.

Maman Lapin a démoulé ses mini quiches juste avant le dîner, et mis les moules en attente de lavage à côté de l'évier.

On dîne. On débarrasse, et les petits lapins vont se brosser les dents, pendant que Maman Lapin s'apprête à attaquer la vaisselle.

Et le carnage lui saute au visage. Un vrai bain de sang, un meurtre avec préméditation se planque derrière les pots de yaourts.

L'un de ses petits moules colorés si mignons et si pratiques, a été consciencieusement et d'un coup sec, cisaillé de haut en bas au ciseau de cuisine. 

Maman Lapin part illico presto à la recherche des suspects. 

Maman LAPIN : "QUI a fait ça ?"

Les petits Lapins en choeur : "C'est pas moi !"

Maman LAPIN : "..... Je répète, QUI a fait ça ?"

"C'est pas moi" dit Camille Lapin.

"Ni moi" dit JB Lapin.

"Ni moi maman chérie adorée,  j'te jure, j'te promets que c'est vrai" dit Pierre Lapin.

Maman LAPIN, très calme (je précise parce que c'est assez rare ces temps derniers) : 

"Bien. Inutile de me prendre pour un lapin de 6 semaines, on ne me la fera pas. L'un d'entre vous ici, ment comme il respire. Vous avez beau me regarder avec vos grands yeux humides d'honnêteté, je sais qu'un traître est parmi vous. Et comme je ne peux pas en punir un au hasard, vous serez punis tous les trois. La punition la voici : vous serez privés de dessert, midi et soir, pendant une semaine. Maintenant le coupable sait qu'il est coupable, et qu'il est responsable de la punition de deux personnes innocentes. Si toutefois il se dénonçait de lui même, je lèverais la punition. A bon entendeur."

Et Maman Lapin retourna dans sa cuisine, un sourire discret au coin des lèvres, laissant derrière elle ses petits lapins abasourdis et dubitatifs.

Pas pour longtemps puisque quelques secondes plus tard, elle entendit les conciliabules commencer. Conseil de guerre sur le palier. Ca raisonnait, ça tergiversait, ça argumentait. Sans menaces ni chantage, avec douceur et bienveillance.

Et 10 minutes plus tard, c'est trois petits lapins soudés qui pointèrent leurs museaux frémissant d'émotion à la porte de la cuisine.

Pierre LAPIN prit la parole en premier.

"Maman, on a trouvé le coupable(sic).... c'est moi."

Maman LAPIN avait promis, elle a levé la punition, mais elle en a maintenu une moins sévère pour le coupable, qui l'a très bien acceptée, vu qu'il a reconnu l'avoir méritée. Les enfants ont un sens inné de la justice.

Après quoi, le calin de rigueur s'imposait, et les larmes de soulagement ont coulé. "Tu vois mon Pierre, on est toujours très malheureux quand on ne dit pas la vérité" "Je recommencerai plus maman, je te le promets" 

Maman LAPIN n'a pas manqué de remercier sa grands Camille, sans qui tout ceci ne serait pas arrivé. 

Et Camille LAPIN de répondre 

"Oh tu sais maman, je ne suis pas si géniale que ça, je suis gourmande c'est tout !"